Greffe osseuse


La greffe osseuse est souvent étroitement associée aux restaurations dentaires telles que les ponts et les implants dentaires. Dans la majorité des cas, le succès d'une procédure de restauration dépend de la hauteur, de la profondeur et de la largeur de la mâchoire au site de l'implant. Lorsque la mâchoire a régressé ou subi des dommages importants, l'implant ne peut être soutenu par cette fondation instable et une greffe osseuse est habituellement recommandée.


Il y a plusieurs facteurs importants qui influent sur le volume osseux de la mâchoire :


  • Les maladies parodontales — Les maladies parodontales peuvent affecter et endommager de façon permanente l’os de la mâchoire qui soutient les dents. Les régions touchées s’aggravent progressivement jusqu’à ce que la dent devienne instable.

  • L’extraction des dents — Les études ont démontré que les patients ayant subi une extraction dentaire perdent subséquemment de 40 à 60 % de l’os entourant le site d’extraction au cours des trois années suivantes. La perte osseuse donne lieu à ce qu’on appelle « un défaut osseux ».

  • Les blessures et les infections — Les blessures dentaires et d'autres blessures physiques résultant d'un coup à la mâchoire peuvent entraîner une rétractation osseuse. Les infections peuvent également provoquer une rétractation de l'os de la mâchoire d'une façon similaire.


Motifs d’une greffe osseuse


La greffe osseuse est une procédure très réussie dans la plupart des cas. Elle est également la meilleure alternative aux dents manquantes, dent malade ou malformation. La greffe osseuse peut augmenter la hauteur ou la largeur de la mâchoire et combler les cavités et les défauts osseux.


La greffe osseuse peut amener un impact positif sur la santé et la stabilité des dents de deux façons :


Stabilisation de la mâchoire — La greffe osseuse stabilise l'os et aide à rétablir la fondation de la mâchoire pour la chirurgie restauratrice ou implantaire. Les déformations peuvent également être corrigées et la restructuration de l'os peut apporter un meilleur support.


Préservation de l’os existant — La greffe osseuse peut limiter ou prévenir la résorption osseuse après une extraction dentaire, une maladie parodontale, ou d'autres processus invasifs.


Examen buccal


Initialement, le dentiste examinera soigneusement la zone affectée afin d'évaluer l'état général des dents et des gencives. Si une maladie parodontale est présente ou si les dents adjacentes sont en mauvais état, ces facteurs seront pleinement pris en compte avant la procédure de greffe osseuse. Le dentiste recommandera également des radiographies panoramiques afin d'évaluer précisément la profondeur et la largeur de l'os existant. À l'occasion, un tomodensitogramme peut être recommandé pour déterminer l'état de l’os. Selon ces résultats, le dentiste peut aussi anesthésier la région et explorer la gencive afin de déterminer le type et la quantité d’os nécessaire.


En quoi consiste une greffe osseuse?


Il existe plusieurs types de greffes osseuses. Votre dentiste déterminera la meilleure selon votre condition particulière.


La greffe autogénique — L’os est récolté à partir du corps du patient (généralement de la partie postérieure de la mâchoire inférieure ou du menton). Cette méthode est généralement préférée parce qu'elle produit les résultats les plus prévisibles.


La greffe allogénique — Ce type de greffe utilise de l’os qui provient d’un cadavre ou qui est de nature synthétique.


La greffe xénogénique — Ce type de greffe utilise de l’os qui provient de la vache.


La procédure de greffe osseuse se déroule souvent sur plusieurs mois. L'os est généralement récolté à partir de votre propre corps (ou en de rares occasions obtenues à partir d'une « banque d'os ») et est ajouté au site visé. Cet os fusionnera avec l'os existant et la migration des cellules entraînera une adhésion ferme et une croissance cellulaire. L’ajout d’os à la mâchoire augmentera la masse osseuse pour aider au soutien et à l'ancrage de l'implant.


Au cours de la chirurgie, le dentiste procédera à une anesthésie locale aux sites de prélèvement et de greffage. Une petite incision sera effectuée pour préparer le site et le nouvel os y sera fixé. À l'occasion, une membrane synthétique peut être utilisée pour recouvrir le greffon. Cette membrane empêche l’invasion par les bactéries et les tissus mous, et elle favorise la croissance osseuse. La chirurgie ne nécessite aucun séjour à la clinique et vous recevrez des instructions pour les soins post-opératoires. Le dentiste vous prescrira des médicaments pour aider à prévenir l’infection et soulager l'inconfort et l'enflure.