Posté le 25 Mars 2015

Radiographies dentaires numériques

Lorsqu'on pense à radiographie, on a souvent tendance à penser à radiation, et ce mot a aune connotation très négative, puisqu'il fait penser aux maladies et aux mutations. Heureusement, l'avancement de la technologie a permis le développement d'appareils de prise de radiographies parfaitement sécuritaires, contrairement aux anciens modèles qui émettaient effectivement davantage de radiations. Le centre dentaire Richard Bélanger, dentiste à Ville Saint-Laurent, démystifie 2 mensonges tenaces sur les radiographies numériques. N'hésitez pas à communiquer avec eux pour davantage d'information sur le sujet. 

1. Les radiations sont fortes
En fait, les appareils de radiographie numérique émettent dix fois moins de radiations que leurs ancêtres. Concrètement, la dose reçue n'est pas plus importante que celle à laquelle on est exposée lorsqu'on effectue un vol à 3000 mètres pendant une demi-heure. Les radiations sont présentes partout dans l'environnement, et cela ne nous empêche pas de fonctionner.

2. Beaucoup de produits chimiques sont utilisés
Effectivement, avec les anciens appareils, beaucoup de produits chimiques étaient nécessaires pour assurer le bon fonctionnement. Ce n'est heureusement plus le cas aujourd'hui. La radiographie numérique est donc sécuritaire autant pour l'environnement que pour le patient.

Ceci étant dit, il est impossible d'affirmer qu'une exposition aux radiations est totalement sans danger. Toutefois, puisque la dose présente dans les appareils de radiographie numérique ne dépasse pas celle présente dans l'environnement, on peut dire qu'il n'y a pas de danger supplémentaire. De plus, les retombées des radiographies numériques sont énormes dans la prévention de l'apparition de maladies.

Pour en savoir plus sur la radiographie numérique, contactez le centre dentaire Richard Bélanger dès aujourd'hui. Vous pouvez également téléphoner à la clinique dès aujourd'hui pour prendre rendez-vous avec un dentiste à Ville Saint-Laurent

Archives